• 20140620_150657

    L’absentéisme au conseil municipal

    Nous sommes à l’aire des élus qui doivent être exemplaires même au niveau local. C’est la raison pour laquelle notre groupe s’est exprimé lors du conseil municipal sur un fléau qui prend de l’ampleur : L’absentéisme des élus.
    Nous demandons la possibilité d’étudier une modification du règlement intérieur du conseil municipal pour imposer une discipline et le respect du mandat pour lequel nous avons été élus, et réfléchir à une liste formelle des présents/absents qui pourrait être mise en ligne avec les documents de séance et accessible au public. Par exemple, une conseillère a été absente depuis le début de cette mandature 16 fois sur 31 séances dont 13 fois sans avoir donné un pouvoir !

    Juste sur l’année 2016 : elle a été absente 5 fois sur 8 séances dont 4 sans avoir donné de pouvoir

    Petite précision qui à été soulevé lors du conseil, l’absentéisme remarqué ne concerne pas les élus ayant droits à  des indemnités.
  • soleil

    Notre article « couleurs d’été 2017″

    La fermeture des « Vins la Licorne », rallonge la liste des fermetures de boutique de ces derniers mois. Nous apprenons par la presse l’embauche par le pays de Saverne Plaine et Plateau « d’un manager de centre ville ». N’est-ce pas un peu tard ?

    Toutes les zones commerciales autour de Saverne se développent sans aide externe. Bravo à la commune de Marmoutier qui fait venir des nouvelles enseignes dans sa zone commerciale pendant que le pays de Saverne a bradé un Martelberg au profit d’un hall de stockage, cette zone qui aurait également été adaptée à un nouvel hôpital.

    Car si tenter de sauver le commerce de proximité savernois est une bonne chose, sauver l’Hôpital en est une autre !

    pediatrie

    Le silence pesant sur ce qui s’y passe actuellement, notamment au sein du service pédiatrique, est très inquiétant. Nous ne pouvons pas imaginer un seul instant la fermeture de ce service et des urgences rattachées.

     

     

     

    Saverne vient de signer la nouvelle Charte de l’arbre, selon les propos de Mr BUFFA  « impliquant un engagement de replantation toujours respecté » : alors qu’en est-il des 32 tilleuls sacrifiés de la Place du Château ?

    Bel été à tous !

    Nadja Dietrich

    John Johnson

    www.savernenaturellement.fr

  • 20140620_150657

    LE MAIRE QUI MEPRISE SES CONCITOYENS

    Suite à la question que Saverne Naturellement a posée en fin de séance du conseil municipal du 19 décembre dernier sur un courrier adressé à l’ensemble des conseillers municipaux et bloqué par le Maire : ‘’A quoi servent les conseillers municipaux dans ce Conseil Municipal ?’’, la réponse du Maire a été plus que choquante.

    Chaque Savernois a le droit de s’exprimer lorsqu’il s’agit de thèmes importants, sans être écarté d’un revers de manche par un maire qui se sent mal à l’aise par rapport à une situation qu’il ne contrôle pas.

    En effet, un conseiller municipal se doit d’être à l’écoute de ses concitoyens et chaque Savernois a droit à la considération.

    Nous sommes pratiquement à mi-mandat et depuis 2014, nous avons découvert un Maire autoritaire, souvent irrespectueux des conseillers de l’opposition.

  • hiver

    Notre article Couleurs d’hiver 2016

    En France, les deux dernières années ont été marquées par d’incroyables tueries imputables au terrorisme.

    Bien sûr, Saverne est loin de ces théâtres d’opérations, mais nous devons rester vigilants. Nous vivons une période d’insécurité : espérons que la généralisation de l’extinction de l’éclairage nocturne, à compter de janvier, n’augmentera pas le risque d’accidents, ni le nombre de délits pour raison d’économies.

    Le maire s’est déclaré candidat à la présidence de la COMCOM, alors qu’il avait affirmé dans les DNA le 20/02/2014 qu’il ne briguera pas d’autres mandats : quel revirement ? Pour faire correctement ce travail pour 35 communes, abandonnera-t-il son travail au Conseil de l’Europe ?

    La fin d’année marque également la réouverture de la campagne des restos du cœur au niveau national et de la grande collecte de la banque alimentaire. L’occasion pour nous de saluer le travail effectué tout au long de l’année par les associations d’aide sociale de Saverne. Leur implication est sans faille tout au long de l’année et nous tenions à leur rendre hommage.

    Bonnes fêtes de fin d’année à tous !

    Nadja Dietrich

    John Johnson

    Crédit Photo : CC0 Public Domain – Myriams-Fotos-pixabay.com

  • logomodifgroupe

    Première fissure VISIBLE dans le groupe majoritaire

    Lors du dernier conseil municipal, Mme Najoua M’Hedhbi a fait part de sa démission du groupe dirigé par le Maire de Saverne. Elle reste néanmoins présente au conseil municipal.

    Cette scission tombe mal pour le maire qui, candidat à la présidence de la COMCOM, prône l’unité ! Mme M’Hedhbi ne s’est pas exprimée quant aux raisons de cette séparation, mais nous lui souhaitons bon courage pour la suite du mandat.
  • charrue

    Notre article Saverne couleur d’Automne 2016

    Il  aura fallu attendre mi-août pour voir la barge traverser le canal, pourtant construite et payée depuis plusieurs mois, avant même l’obtention des autorisations nécessaires ! De même, la municipalité promet à la vente un terrain de plusieurs hectares pour des logements étudiants avant même que l’école ne soit sûre de voir le jour !  Mettre la charrue avant les bœufs est à la mode en ce moment, Monsieur le Maire ne gère-t-il pas la ville en ‘’bon père de famille »?

    Comme pour le garage Ford, les travaux n’ont toujours pas démarré !

    Bonne rentrée !

    N.Dietrich

    J. Johnson

    www.savernenaturellement.fr

     

     

  • feuille

    Nos tribunes dans Couleurs d’hiver et Couleurs de printemps

    Couleurs de Printemps

    Enfin M. le Maire a avoué devant la presse que le dossier du golf est un FIASCO : la faute à qui ?

    Parions qu’il y en aura d’autres car de nombreuses préoccupations et inquiétudes : la Place (perspective cassée, revêtement…), le percement du mur vers le parking des Bosquets, l’avenir de l’hôpital, le recours du garage Ford non anticipé …

    Heureusement, pour améliorer sa politique, il s’inspire de nos idées de campagne comme l’handicap au Chappe par exemple.

    A suivre …

    Couleurs d’Hiver

    2015 année festive … au port !

    Tant pis pour le centre ville !

    Année marquée aussi par les impôts locaux qui s’envolent et un nouvel impôt sur les logements vacants.

    Tant pis pour le contribuable savernois : la nouvelle place vaut de l’or !

    Avec 20 arbres en pleine santé arrachés !

    Tant pis pour l’écologie.

    Pour l’avenir, on nous prédit un rapprochement de l’hôpital avec celui de Sarrebourg.

    Nous proposions un hôpital neuf au Martelberg.

    20 millions d’€ réservés par l’ARS pour ce faire. Perdus pour Saverne?

    On a préféré y stocker des bouteilles!

    Alors, tant pis pour l’emploi et une vraie dynamique économique !

    Nous vous souhaitons de belles fêtes de fin d’année .

     

  • tauxchomagesaverne

    Saverne figure parmis les 3 villes ayant créer le plus d’emplois en Alsace en 2015, mais …

    Bien que la municipalité se félicite d’un article parue dans le Huffingtonpost, indiquant que la ville de Saverne est  l’une des villes d’Alsace ayant créé le plus d’emplois en 2015, il ne faut pas oublier que le taux de chômage sur Saverne est  de 7,5 % au dernier trimestre 2015 soit une hausse de 0.1 % .

    poleemploisaverne

     

    cliquez dessus pour agrandir

  • ecoSN

    POURQUOI NOUS N’AVONS PAS VOTE L’AUGMENTATION DES IMPOTS LOCAUX

    Intervention intégrale de notre groupe lors du conseil consacré au budget.

    Améliorer la vie des Savernois, c’est prendre en compte la situation de la crise économique et sociale, c’est-à-dire la réalité de la vie de nos concitoyens.

    Dans ce contexte, amputer leur pouvoir d’achat, à un moment où tous les systèmes de solidarité se délitent est une fois de plus une décision très lourde de conséquences.

    Certes vous affirmez avoir réalisé des efforts sur les dépenses de fonctionnement en 2015, mais une bonne moitié est liée au transfert de postes à la com com, occasionnant une augmentation de la fiscalité là-bas.

    A ce jour, nous regrettons que la mutualisation des services avec l’intercommunalité n’engendre pas plus d’effets.

    1)      Concernant l’effectif et la masse salariale

    Il y a bien le personnel transféré sur la com com, malheureusement l’augmentation  annoncée de la masse salariale en brut de +1.5% par rapport au réalisé 2015, nous inquiète même si, en net, vous prévoyez une légère diminution, mais celle-ci est tributaire d’aides et de subventions gouvernementales actuelles.

    Surtout qu’il est clair que ces dépenses de fonctionnement continueront leur progression. En additionnant la part du transfert du personnel revenant à Saverne, les charges de personnel sont en constante augmentation depuis 5ans (9% / 5ans). Sans oublier que l’annonce du Gouvernement de la revalorisation  du point d’indice des fonctionnaires, resté figé depuis le début de votre mandat, va mécaniquement, alourdir la masse salariale.

    2)      Concernant les investissements

    Lors du DOB , vous indiquiez proposer au Budget Primitif des dépenses en vue de conforter l’image d’attractivité de la Ville et attirer clients et visiteurs.

    Aujourd’hui, en dehors du report du solde prévu pour la Place du Château, rien ne paraît dans vos propositions.

    Les dépenses présentées au DOB et liées à votre volonté de faire de Saverne une ville tournée vers le tourisme est une utopie!

    Nous savons bien que l’attrait touristique s’explique par un grand nombre et une grande variété de points d’intérêts. Or le développement économique à travers le tourisme ne se résume pas à quelques fêtes d’été, surtout pas à un port qui draine l’attractivité au détriment d’un centre-ville – c’est quand même, ce qui s’est passé, Mr le Maire, ces deux dernières années !

    Une politique favorisant l’implantation, la création d’entreprises sur notre commune, des entreprises offrant des emplois, nous aurait mieux convaincus.

    3)      La réserve pour dépenses imprévues d’un montant de 900 000.- nous inquiète également.

    Vous nous expliquez qu’il s’agit de reconstituer l’autofinancement de Saverne – votre leitmotiv !

    Nous notons que ce crédit ne peut être employé que pour faire face à des dépenses en vue desquelles aucune dotation n’est inscrite au budget. Nous veillons que son utilisation se fasse bien sur délibération au conseil municipal.

    Notre souhait a toujours été que la hausse des impôts soit mesurée et serve à financer en priorité des projets structurants, qui répondent aux besoins réels des Savernois, et non à des investissements non prioritaires ou démesurées comme la Place du Château (supprimant parkings au tout centre ville et inadaptée aux déplacements des personnes âgées), alors qu’il y a des voiries défoncées, alors que le Cosec est synonyme de gabegie d’énergie débordante, alors que le château du Haut-Barr est de plus en plus un monument en péril, etc.…

    Le tableau d’évolution de la fiscalité que vous présentez montre bien une progression constante des impôts locaux que vous faites subir aux Savernois et à laquelle il y a lieu d’ additionner les prélèvements de l’intercommunalité, ainsi que les recettes des outils à géométrie variable qui permettent de lever un impôt, comme les amendes de stationnement, ou la nouvelle taxe sur les logements vacants.

    Votre justification de vouloir faire face partiellement à des charges de fonctionnement ne nous satisfait pas.

    Vous expliquez qu’il y a également lieu de faire face à la baisse des dotations de l’Etat depuis 2014, or cette perte de marge de manœuvre ne vous a pas empêché de lancer les travaux de la Place du Château au coût faramineux de plus de 2 M€ ! Il y a 5 ans peut-être, mais aujourd’hui la donne a changé, le social augmente tous les jours et l’économie va de plus en plus mal.

    En conclusion, Mr le Maire, malgré votre satisfecit personnel lors du dernier conseil et votre justification de vouloir faire des économies tout en présentant un endettement en hausse (avec un délai d’extinction de la dette passant à 30 ans), une provision pour dépenses imprévues, le budget que vous nous présentez ce soir manquent de clairvoyance et de réalisme.

    En conséquence, nous sommes malheureusement obligés de voter contre votre budget et la hausse injustifiée des taux de fiscalité.

     

  • golfargent

    La fin du golf, notre communiqué de presse.

    Le groupe Saverne Naturellement souhaite réagir suite à la décision du Syndicat Mixte du Golf de la Sommerau de ne pas poursuivre le projet de construction du golf.

    Tout ce temps perdu, ces heures de travail, d’études pour monter ce projet, tout l’argent déjà investi par la Région et le Département !

    Notre groupe politique avait pourtant, durant toute la campagne municipale de 2014 et à plusieurs reprises lors d’interventions au Conseil Municipal, soutenu que seul un partenariat public/privé pouvait être la solution à l’aboutissement de ce projet.

    C’était une évidence dans le contexte économique d’aujourd’hui.

    Mais pour cela, il aurait fallut que l’actuel président du syndicat travaille dans ce sens au lieu de choisir la facilité de l’argent public.

    Nous ne pouvons que regretter cette mauvaise nouvelle par rapport aux centaines de milliers d’euros déjà dépensés, un gâchis colossal pour lequel le retrait d’une subvention de l’Etat n’est sûrement de loin, pas le seul responsable.

Page 1 sur 612345Dernière page »