• soleil

    Notre article « couleurs d’été 2017″

    La fermeture des « Vins la Licorne », rallonge la liste des fermetures de boutique de ces derniers mois. Nous apprenons par la presse l’embauche par le pays de Saverne Plaine et Plateau « d’un manager de centre ville ». N’est-ce pas un peu tard ?

    Toutes les zones commerciales autour de Saverne se développent sans aide externe. Bravo à la commune de Marmoutier qui fait venir des nouvelles enseignes dans sa zone commerciale pendant que le pays de Saverne a bradé un Martelberg au profit d’un hall de stockage, cette zone qui aurait également été adaptée à un nouvel hôpital.

    Car si tenter de sauver le commerce de proximité savernois est une bonne chose, sauver l’Hôpital en est une autre !

    pediatrie

    Le silence pesant sur ce qui s’y passe actuellement, notamment au sein du service pédiatrique, est très inquiétant. Nous ne pouvons pas imaginer un seul instant la fermeture de ce service et des urgences rattachées.

     

     

     

    Saverne vient de signer la nouvelle Charte de l’arbre, selon les propos de Mr BUFFA  « impliquant un engagement de replantation toujours respecté » : alors qu’en est-il des 32 tilleuls sacrifiés de la Place du Château ?

    Bel été à tous !

    Nadja Dietrich

    John Johnson

    www.savernenaturellement.fr

  • hiver

    Notre article Couleurs d’hiver 2016

    En France, les deux dernières années ont été marquées par d’incroyables tueries imputables au terrorisme.

    Bien sûr, Saverne est loin de ces théâtres d’opérations, mais nous devons rester vigilants. Nous vivons une période d’insécurité : espérons que la généralisation de l’extinction de l’éclairage nocturne, à compter de janvier, n’augmentera pas le risque d’accidents, ni le nombre de délits pour raison d’économies.

    Le maire s’est déclaré candidat à la présidence de la COMCOM, alors qu’il avait affirmé dans les DNA le 20/02/2014 qu’il ne briguera pas d’autres mandats : quel revirement ? Pour faire correctement ce travail pour 35 communes, abandonnera-t-il son travail au Conseil de l’Europe ?

    La fin d’année marque également la réouverture de la campagne des restos du cœur au niveau national et de la grande collecte de la banque alimentaire. L’occasion pour nous de saluer le travail effectué tout au long de l’année par les associations d’aide sociale de Saverne. Leur implication est sans faille tout au long de l’année et nous tenions à leur rendre hommage.

    Bonnes fêtes de fin d’année à tous !

    Nadja Dietrich

    John Johnson

    Crédit Photo : CC0 Public Domain – Myriams-Fotos-pixabay.com

  • charrue

    Notre article Saverne couleur d’Automne 2016

    Il  aura fallu attendre mi-août pour voir la barge traverser le canal, pourtant construite et payée depuis plusieurs mois, avant même l’obtention des autorisations nécessaires ! De même, la municipalité promet à la vente un terrain de plusieurs hectares pour des logements étudiants avant même que l’école ne soit sûre de voir le jour !  Mettre la charrue avant les bœufs est à la mode en ce moment, Monsieur le Maire ne gère-t-il pas la ville en ‘’bon père de famille »?

    Comme pour le garage Ford, les travaux n’ont toujours pas démarré !

    Bonne rentrée !

    N.Dietrich

    J. Johnson

    www.savernenaturellement.fr

     

     

  • feuille

    Nos tribunes dans Couleurs d’hiver et Couleurs de printemps

    Couleurs de Printemps

    Enfin M. le Maire a avoué devant la presse que le dossier du golf est un FIASCO : la faute à qui ?

    Parions qu’il y en aura d’autres car de nombreuses préoccupations et inquiétudes : la Place (perspective cassée, revêtement…), le percement du mur vers le parking des Bosquets, l’avenir de l’hôpital, le recours du garage Ford non anticipé …

    Heureusement, pour améliorer sa politique, il s’inspire de nos idées de campagne comme l’handicap au Chappe par exemple.

    A suivre …

    Couleurs d’Hiver

    2015 année festive … au port !

    Tant pis pour le centre ville !

    Année marquée aussi par les impôts locaux qui s’envolent et un nouvel impôt sur les logements vacants.

    Tant pis pour le contribuable savernois : la nouvelle place vaut de l’or !

    Avec 20 arbres en pleine santé arrachés !

    Tant pis pour l’écologie.

    Pour l’avenir, on nous prédit un rapprochement de l’hôpital avec celui de Sarrebourg.

    Nous proposions un hôpital neuf au Martelberg.

    20 millions d’€ réservés par l’ARS pour ce faire. Perdus pour Saverne?

    On a préféré y stocker des bouteilles!

    Alors, tant pis pour l’emploi et une vraie dynamique économique !

    Nous vous souhaitons de belles fêtes de fin d’année .

     

  • automne

    NOTRE ARTICLE DANS LE BULLETIN MUNICIPAL – COULEURS D’AUTOMNE

    L’insécurité ! Un phénomène national préoccupant,qui désormais se développe également dans les petites et moyennes communes. Ainsi,les derniers évènements survenus à Saverne (mise à feu criminelle de la chocolaterie, dégradations régulières de biens publics, voiture incendiée, vols de matériel etc) démontrent que notre ville n’échappe pas à cette tendance. Il devient donc urgent de prendre les mesures adéquates visant à assurer la sécurité de certains points sensibles de la ville, à définir en concertation avec la population. Le renforcement de la vidéoprotection sur ces lieux et l’intensification des rondes de nuit ciblées ne s’inscrivent nullement dans une logique de surveillance de la population mais bien de protection des populations, et tout particulièrement des personnes vulnérables (personnes âgées, en situation de handicap…). Certes, les contrôles de vitesse ne doivent pas être négligés, mais ne doivent pas être privilégiés. L’acquisition faite par la ville d’un radar de vitesse pour réprimer les petits contrevenants ne nous semble pas être une priorité par rapport à la délinquance qui gangrène notre quotidien. NOTRE PRIORITE, C’EST VOTRE SECURITE !

    www.savernenaturellement.fr

    Laurence BATAILLE

    Alain BOHN

    Nadia DIETRICH

    Mederic HAEMMERLIN

    John JOHNSON

    Crédit photo  : flickr CC BY bulbocode909

  • soleil

    Notre article dans le bulletin municipal – couleurs d’été

    Merci aux Savernois(es) qui nous ont soutenus le 23 mars dernierNotre démarche de vérité et de transparence n’a pas suffit à convaincre une majorité d’électeurs. Néanmoins, les 5 représentants de Saverne Naturellement resteront vigilants et fidèles aux valeurs qui ont gouverné notre groupe tout au long de la campagne.

    La réforme des rythmes scolaires arrive à nouveau sur le devant de la scène. Après avoir fait une proposition hors cadre, la majorité a été contrainte, dans l’urgence, de revoir sa copie. Durant la campagne, notre groupe a travaillé sur des solutions concrètes et adaptées. La question se pose, désormais, de savoir quelles activités seront proposées à nos enfants

    Concernant le Martelberg, les choix de la majorité ont eu raison de la logique et du bon sens.Comme nombre de savernois, nous nous souviendrons de ces querelles à chaque fois que nous passerons à proximité de ce lieu, défiguré par un hall de stockage de 10 000 M2 et de 11 mètres de haut implanté en plein milieu de l’un des plus beaux terrains du secteur!

     D’autres combats nous attendent.Nous saurons être à la hauteur de la confiance que vous nous accordez, nous défendrons nos idées mises en avant durant la campagne électorale, et veillerons aux intérêts de la ville de Saverne.

    Groupe Saverne Naturellement, Laurence Bataille, Nadja Dietrich, Alain Bohn, Médéric Haemmerlin, John Johnson

  • grandrue

    Office du tourisme, réaction d’un ancien président …

    Suite à l’article paru dans les DNA du Samedi 15 Mars concernant le compte rendu de la présentation du bilan de l’Office du Tourisme de Saverne à la réunion de la COMCOM, Jacques ANSTETT, ancien président de l’Office du Tourisme souhaite réagir :

    M’étant donné un devoir de réserve et de discrétion après mon éviction de la présidence de l’office de tourisme de Saverne en Avril 2008 par le duo Emile BLESSIG et Stéphane LEYENBERGER, pour raisons purement politiques (déjà), je me sens obligé de réagir face à la situation actuelle de cette structure qui semble devenir un enjeu politique savernois alors qu’elle est une association au service du développement touristique de l’ensemble du territoire de la COMCOM, et pas seulement de la ville de Saverne, son budget étant assuré à près de 80% par une subvention intercommunale.

    M. LEYENBERGER s’offusque du constat qui a été fait par les professionnels de cette structure concernant le manque d’attractivité du territoire, mais ce n’est pas une nouveauté, et les présidents successifs se sont toujours attachés à chercher des solutions en synergie avec les autres offices des alentours. Il faut regarder le problème en face : les touristes veulent avant tout des PRODUITS et détermineront leur séjour en fonction de ceux-ci.

    Après, on peut discuter des moyens à mettre en place, mais comme cela a toujours été le cas par le passé avec tous les présidents, élus locaux ou non, cette discussion de gros sous doit avoir lieu en amont, lors des échanges quasi quotidiens entre les responsables de l’office du tourisme et les élus de la COMCOM, le budget à proposer étant entériné par le Conseil d’Administration de l’office de tourisme dans lequel siègent nombre d’élus de la COMCOM qui peuvent à ce moment intervenir pour modifier les choses, sans provoquer l’esclandre auquel on a assisté.

    Je regrette également que l’auteur de l’article des DNA du 15 Mars ait cru utile de préciser que M. ZAPF figurait en 2008 sur la liste de Thierry CARBIENER : M. ZAPF est entré au conseil d’administration de l’office du tourisme au titre de la représentation des associations locales qui y siègent et PAS DU TOUT en raison de ses engagements politiques, M. LEYENBERGER, élu président de l’office du tourisme, en a fait son vice président en 2010 et son élection comme président est intervenue de manière totalement démocratique par élection au sein du conseil d’administration, dans lequel siègent bon nombre d’élus de la COMCOM.

    Il me semble donc particulièrement malvenu de venir reprocher aujourd’hui, à 1 semaine des élections municipales, au président et à la directrice de l’office de tourisme de dresser un constat réaliste et de rappeler quelques vérités connues depuis longtemps. Au lieu de jeter au panier tout ce qui avait été fait avant 2008, les élus actuels auraient mieux fait de s’intéresser aux diverses études, notamment une vision très intéressante sur l’image du territoire de la COMCOM réalisée en 2007 qui aurait pu leur apporter plein d’idées et leur permettre de se forger une prospective à moyen et long terme pour développer enfin l’attractivité touristique du territoire de la COMCOM de Saverne. En attendant, quel gâchis !

    Jacques-Anstett

     

     

     

  • Illustrations-articles

    Aperçu du programme

    Veuillez trouver ici, chers lecteurs, un résumé des propositions annoncées en « APERÇU DE PROGRAMME » à la presse DNA, de manière qu’un non abonné puisse avoir accès à l’esprit de notre entretien avec M. VIAU, rédacteur en chef de l’agence DNA de Saverne.

    Priorité à l’emploi

    Préserver les emplois existants, accompagner nos entreprises, en faciliter les transmissions, en attirer de nouvelles, créer un réseau économique de territoire qui favorise l’insertion, qui inclue les associations et les établissements scolaires. Accès très haut débit internet. Application : Un axe de développement fort, d’intérêt général pour Saverne « moteur de territoire » : Pôle santé (Nouvel Hôpital) au Martelberg + Pôle séniors à Ste Catherine, reliés toutes les 20’ par Dicobus. (cliquez ici pour voir notre article complet sur le sujet).

    Fiscalité

    Ne jamais augmenter la fiscalité au-delà des bases et compenser l’inflation par une stricte maîtrise des dépenses de fonctionnement avec l’objectif de réduire cette fiscalité. Tous nos projets sont équilibrés et maîtrisées. Recherche systématique de subventions maxi (CG67, …).

    Sécurité

    Retour du bureau de police à la mairie. Renforcement patrouilles ville. Clarifier rôle et compétences du garde-champêtre. Renforcer la vidéo-surveillance. Amélioration de l’éclairage des zones sensibles (délinquance et accidentologie et délinquance). Concertation projet gendarmerie.

    Circulation

    Lutte contre la vitesse dans quartiers, améliorer sécurité des piétons et cyclistes. Revoir les incohérences du plan de circulation (résorption de zones inaccessibles). Amélioration de l’accessibilité à la mobilité réduite (trottoirs, escaliers, etc.). Favoriser l’accès aux places de stationnement du quai du château et des douves en réalisant un escalier depuis la place du Général de Gaulle.

    Transports

    Extension du transport en commun urbain à l’intercommunal (Syndicat Dicobus). Soutien au maintien d’au moins deux arrêts TGV à Saverne (pétition en cours). Développement de l’auto-partage et mise en place d’une location de vélos (électriques) en libre-service.

    Scolaire

    Mise en place de la réforme des rythmes scolaires (meilleures dispositions pour enfants). Assurer l’accessibilité de toutes les écoles aux PMR (personnes à mobilité réduite). Amélioration de la qualité nutritionnelle (bio ?) dans les cantines. Aide intergénérationnelle aux devoirs.

    Séniors

    Soutien aux Clubs Séniors existants, après-midis récréatifs, jeudis dansants au Château, livres à domicile (si besoin), conférences et jeux.

    Social

    Performer le CCAS, appui aux associations caritatives, développement logement social (régler problèmes des poubelles collectives OPUS et SIBAR) et logements d’urgence. Créer un hébergement provisoire pour victimes violences intra-conjugale et intra-familiale. Promotion des valeurs de solidarité et d’humanité auprès de la jeunesse et des associations. Dialogue communautaire.

    Handicap

    Accompagnement de l’AAPEI en matière d’hébergement : site Lycée Chappe (avec interface Atelier EMOP). Assurer le transport handicap.

    Jeunesse et enfance

    Création d’un centre « arts et culture » pour les jeunes. Propositions d’animation et de mobilité pour leurs soirées. Accroissement possibilités musiques. Réhabilitation des aires de jeux des quartiers.

    Sports

    Accès et soutien au sport pour tous. Vestiaire et éclairage terrain FCS. Elargissement du pare-ballons (Mal Joffre) et améliorations stade Fetter pour rugby. Toiture hall tennis. Rénovation du COSEC Dragons. Création d’un city-stade (Gravières) et ailleurs si besoin concerté. Aménagement d’un plateau jeunesse-loisirs dans le secteur Océanide (création squash + ring permanent (boxes) + dojo (arts martiaux). Soutien sports de haut niveau.

    Culture

    Renforcer la vocation artistique et musicale de Saverne (Récollets), en lien avec l’économie locale et les associations existantes. Mutualiser partiellement la culture avec la Communauté de Communes : création d’un vrai pôle culturel en charge des équipements, des écoles de musique, des bibliothèques et médiathèques. Création d’une académie de danse et du spectacle dans l’aile nord du Château (synergie Espace Rohan).

    Tourisme

    Dynamique autour du port de plaisance, animation du centre-ville, réhabilitation du Château du Haut-Barr. Élargissement des terrasses. Soutien aux hébergements touristiques et familiaux (auberge de jeunesse, camping, etc.). Terrain forestier pour le Club Vosgien.

    Voiries et urbanisme

    État des lieux pour rénovation des voiries, puis en assurer un programme d’entretien permanent. Prioriser l’habitat mixte dans la ZAC Fontaine Saubach.

    Environnement et cadre de vie

    Prise en considération des problématiques environnementales (notamment tri sélectif ordures ménagères). Promotion de l’économie locale et des circuits-courts. Transversalité de l’écologie dans l’ensemble des projets de la ville, depuis l’école jusqu’à l’entreprise. Protection de la nature (eau, air, sol) et de la biodiversité, lutte contre les pollutions sauvages. Adhésion au RES.

    Services municipaux

    Utilisation et optimisation des compétences internes et existantes pour améliorer la qualité de vie des savernois(e)s au quotidien.

     

     

  • crédit photo : DeSpool

    Dans les DNA

    Entretien de campagne Thierry Carbiener, candidat à Saverne.

    Maire de 2001 à 2008, et depuis chef de l’opposition, Thierry Carbiener n’a jamais fait mystère de son envie de revenir aux commandes de la ville. Entre-temps élu conseiller général, il veut que Saverne « redevienne un moteur de son territoire ».

    Lire la suite sur les DNA →

    Attention : pour lire l’intégralité de cet article, vous devez être connecté et être abonné aux DNA.
     

     A lire aussi sur le site des DNA :

  • crédit photo : DeSpool

    Dans les DNA

    Le bilan de la ville selon Thierry Carbiener

    Ancien maire de Saverne, actuel chef de l’opposition et conseiller général, Thierry Carbiener dévoile sa liste en vue des municipales de mars. Sans surprise, il dresse un bilan sombre de l’action municipale au cours des six dernières années.

    Lire la suite sur les DNA →

    Attention : pour lire l’intégralité de cet article, vous devez être connecté et être abonné aux DNA.
     
     
Page 1 sur 212