• foret

    DU RÉEL, DU RAISONNABLE ET BEAUCOUP DE DÉMOCRATIE

    Dans le cadre de notre programme de développement durable, notre objectif est clair : faire de Saverne un exemple de ville en évolution raisonnée où le développement durable sera un réel vecteur d’emplois, de santé, de civisme, de solidarité et de bien vivre.

    Nous affirmons que nous sommes parfaitement conscients que l’hyper-activité humaine :

    • met en danger notre santé et l’équilibre planétaire global,
    • met en danger les bio-sphères, les éco-systèmes, le respect de la vie animale,
    • compromet le bien-être des générations futures.

    Nous accorderons, en conséquence, l’importance primordiale qu’il se doit aux thèmes liés à l’environnement.

    Le développement durable sera donc au coeur de nos actions en matière d’économie, de social, d’associations et d’éducation.

    Saverne Naturellement ne considère le développement durable, ni comme une marotte d’illuminés ni comme un alibi électoraliste, mais comme une chance unique de revitaliser notre Ville en s’appuyant sur ses atouts naturels et humains, tout en nous montrant exemplaires pour préparer l’avenir de nos enfants.

    Pour contribuer au retour à un meilleur équilibre environnemental, notre engagement sera fort et nos actions réfléchies, construites et suivies. Nous resterons réalistes et raisonnables et nous appuierons pleinement sur les forces de notre territoire.

    Nos projets en trois axes

    Notre logique est claire et sans ambiguïté, nous considérons que nous ne serons pas capables de révolutionner le monde sur notre ville sur le temps d’une mandature. Mais nous voulons nous poser comme principaux contributeurs d’une logique intelligente d’évolution raisonnée.

    Nous chercherons à influencer le plus possible toutes les actions de notre ville vers de meilleures pratiques environnementales et nous nous inscrirons dans les mouvances les plus avant-gardistes en termes d’écologie pour en tirer le meilleur parti pour nos concitoyens.

    Notre cadre de vie est un préalable incontournable

    Nous priorisons le bien-être de nos concitoyens. Il est effectivement plus agréable et plus attractif d’ouvrir sa fenêtre sur des arbres en fleurs remplis d’oiseaux que sur un camion-pompe malodorant. Rendons vie à nos rues, par notre bon sens pratique ! Inutile de chercher loin ou cher : la participation et l’adhésion vallent réussite ! Si nous devons faire des efforts, autant que nous soyons récompensés chaque jour …

    canal

    Cliquez sur les bandeaux pour afficher les détails des propositions :

    1. Le développement durable dans la ville

    Faire entrer, de façon visible, le développement durable dans la ville

    • horodateurs à énergie solaire,
    • éclairages basse consommation,
    • utilisation élargie du cheval : transports touristiques, arrosage, ramassage d'une partie des ordures ménagères, débardage et nettoyage, etc.
    • vélos à assistance électrique en libre service,
    • fleurissement et verdissement,
    • recyclage des déchets : collectes spéciales et adaptées, traitements propres à haut rendement écologique,
    • transports en commun,
    • réseau de chaleur,
    • jardins familiaux et potagers urbains,
    • parcs et jardins comme parcours touristique vert,
    • et toutes les bonnes idées qui émaneront du "Think Tank économie—environnement", de l'incubateur d'entreprises "santé-environnement" et du laboratoire inter-scolaire "sciences-environnement" ainsi que de la vraie démocratie locale.

    2. La nature au cœur de l'agglomération

    Remettre l'arbre, les plantes et les fleurs au cœur de l'agglomération

    dans le cadre d'une gestion cohérente et concertée des jardins, parcs et espaces verts de la ville ; en recherchant des méthodes et produits naturels, efficaces et respectueux de l'environnement.

    3. Le tri sélectif et le traitement en local

    Favoriser le tri sélectif et le traitement en local

    • bio-déchets : compostage domestique, système de collecte à valoriser et à étendre et améliorer,
    • couches : coupler leur collecte aux bacs de bio-déchets pour ne pas pénaliser encore plus ceux qui ont besoin de solidarité,
    • papiers, plastiques, métaux : améliorer drastiquement les taux de refus,
    • déchets électroniques : attirer les spécialistes locaux.

    4. Expliquer et responsabiliser sans infantiliser

    Responsabiliser les usagers sans les infantiliser mais en leur expliquant simplement le pourquoi et le comment

    • visites de sites de traitement,
    • animations de quartiers,
    • cours pratiques pour apprendre les bons gestes,
    • participer activement et scientifiquement aux actions entreprises par les associations environnementales ou éco-citoyennes locales.

    Nous mettons en avant l’économie durable

    Qui place le développement durable au niveau du développement économique ? = Saverne, Naturellement. Nous habitons un endroit particulier dont l’environnement est un atout majeur et visible. Prenons conscience de nos avantages et utilisons les selon nos convictions, intelligemment. Attirons sur nos thèmes,  les idées et les projets d’où qu’ils viennent dans le monde. Donnons chance de réussite à la créativité humaniste et environnementale. Attirons les allemands, les américains, les coréens, les centrafricains, que sais-je, qui trouveront à Saverne la « caisse à outils » pour développer durablement notre planète.

    Cliquez sur les bandeaux pour afficher les détails des propositions :

    1. Laboratoire inter-établissements "sciences et environnement"

    Participer activement au laboratoire inter-établissements "sciences et environnement"

    pour créer une dynamique pédagogique en interaction avec les citoyens.

    2. Think Tank "innovations locales"

    Participer activement au Think Tank "innovations locales"

    en étroite collaboration avec les associations : JCE, Club de l’Économie, etc., les entreprises, les citoyens et les institutions.

    3. Trophées du Développement Durable

    Participer activement aux Trophées du Développement Durable

    en étroite collaboration avec les associations citoyennes, les entreprises, les établissements scolaires et les institutionnels.

    4. Participer activement à l'économie locale

    Participer activement à l'économie locale

    En s'intégrant à l'Incubateur d'Entreprises "environnement et santé" et en soutenant les filières environnementales :

    • filière bois,
    • bâtiments basse consommation, programmes de rénovations,
    • transports en commun : plan vélo libre-service, lignes dico-bus,
    • énergies renouvelables : réseaux de chaleur basées sur des chaudières bois, bio-masse, solaire, pompes à chaleur, etc ...

    5. Circuits courts, le commerce équitable et solidaire et les entreprises locales

    Favoriser les circuits courts, le commerce équitable et solidaire et les entreprises locales, en concertation forte avec les acteurs agricoles, commerçants et associatifs

    étudier la possibilité de mise en place d'une monnaie locale complémentaire pour favoriser les échanges de proximité.

    6. Promouvoir la filière biologique

    Promouvoir la filière biologique

    • augmenter sensiblement la part de bio et de local pour les repas de cantines,
    • étendre la portée du marché des producteurs locaux,
    • envisager la tenue d'un salon "bio" tous les 2 ans en complémentarité de "biobernai",
    • encourager pratiquement les producteurs bio à trouver des terrains sur notre territoire.

    Nous mettrons en œuvre des actions concrètes, suivies et mesurées pour améliorer notre écosystème communal

    En faisant participer l’intégralité des acteurs de la vie locale, nous nous attacherons à faire sensiblement évoluer Saverne pour un meilleur environnement à court, moyen et long termes. Les pollutions, la santé, l’alimentation, les animaux de compagnie, la bio-diversité végétale et animale seront autant de thèmes que nous traiterons avec sérieux. Notre laboratoire interscolaire « sciences et environnement » permettra de réaliser de nombreuses actions en faveur de l’écologie.

    feuille

    Dans le but d’apporter des améliorations sincères et vraies à nos vies, il nous semble légitime de faire un véritable bilan de notre situation savernoise en termes d’écologie. Il faut donc mesurer, analyser et informer, de façon transparente et sincère. Saverne Naturellement a cette volonté et possède ces capacités scientifiques et techniques, en s’appuyant notamment sur les entreprises locales.

    Cliquez sur les bandeaux pour afficher les détails des propositions :

    Mesurer nos performances environnementales

    Mesurer en toute transparence nos performances environnementales

    Pour savoir vraiment où nous en sommes à Saverne, de façon absolue et relative aux autres territoires :

    • tri sélectif : % refus, % réels incinérés, % rejets sauvages,
    • pollutions : qualité de l'air, de l'eau, des sols, ondes électo-magnétiques, perturbateurs endocriniens, en utilisant les fortes compétences professionnelles locales et en travaillant avec les assocations pertinentes, volontaires et indépendantes de tout lobby,
    • bio-diversité : faire le bilan de la faune et de la flore sur notre territoire, préserver les zones sensibles, aménager des hôtels à insecte, privilégier l'implantation d'arbres et d'arbustes adaptés en relation avec les associations locales, soutenir effectivement les actions nationales ou mondiales,
    • animaux : s'informer et lutter contre la maltraitance des animaux, améliorer les conditions d'accueil de la SPA,
    • énergie : poursuivre le bilan thermo-calorique des bâtiments, identifier les principales sources à améliorer,
    • émissions de carbone : mesurer les performances du territoire dans un objectif de réduction.
    • Informer le public régulièrement des évolutions objectives sur des indicateurs objectifs.

    Participer au Réseau Environnement Santé

    Participer au Réseau Environnement Santé

    ainsi qu'aux associations locales et nationales actives dans l'écologie constructive :

    • soutenir activement les réseaux nationaux et régionaux,
    • proposer notre Ville comme acteur de mesures et d'études,
    • prendre les mesures concrètes et adaptées pour agir et informer.

    Aménager des zones de bio-diversité citoyennes

    Aménager des zones de bio-diversité citoyennes

    • implanter des "potagers urbains" là où cela est possible et là où les citoyens sont porteurs de vie communautaire, et pourquoi pas des "poulalliers urbains" ?
    • hôtels à insectes : en implanter là où cela est possible et pertinent,
    • arbustes pollinisateurs : en suivant les logiques des "Haies vives d'Alsace", en association avec les associations locales, choisir les espèces végétales utiles,
    • zones "écoles" : poursuivre l'initiative de verger école et l'étendre globalement,
    • refuges à oiseaux : en lien étroit avec la Ligue de Protection des Oiseaux, transformons Saverne en Ville-refuge.

     

    Crédit photo : (canal et foret) : flickr CC BY  Spitermann  / (feuille verte) : flickr CC BY gelinh
     
     
  • liste2-SN-620px

    Notre contrat de Mandat par thème

    Veuillez trouver ci-dessous nos projets par thème. Il vous suffit de cliquer sur la page désirée pour l’agrandir.

     

    projetsfinances                         projetsviesco                         projetssocial                            projetsammenagements

    FINANCES                                  VIE SCOLAIRE                            SOCIAL                AMENAGEMENTS/COMMERCE

     

    projetstourismeccrs                                  projetsculture                     projetsports                           projetsdd
    ECONOMIE/TOURISME           CULTURE/ANIMATIONS         SPORTS/LOISIRS          DEVELOPPEMENT DURABLE

    projetsquartier QUARTIER/DEMOCRATIE DIRECTE

    NOS GRANDS PROJETS

    grandsprojets

    NOS SOUTIENS

    projetsfin

  • Site anciennes piscines

    Site des anciennes piscines

    Un Pôle environnemental d’entrée de ville, en vallée de Zorn comprenant :

    1) La Maison de la Petite Enfance

    Complétée d’un espace de jeux éducatifs (ludothèque)

    2) Un poumon vert, à deux pas de la Roseraie

    L’opportunité d’un lieu de vie central dans ce quartier, propice à la détente et au loisir-nature, un parc végétal et convivial, facile d’accès et protégé le soir

    3) Une proposition à soumettre au Club Vosgien de Saverne, d’y intégrer son Chalet

    Création, en cœur touristique, d’un centre névralgique de randonnées (bâtiment, espace couvert, dépendances, parkings, parc, etc.)

     

  • ecoSN

    Priorité à l’emploi

    Qu’elles soient industrielles, artisanales, commerçantes ou libérales, les entreprises sont le moteur de l’économie savernoise. Elles souffrent énormément, depuis des années, d’une réelle perte de dynamisme local. Notre ville décline, endormie par l’immobilisme et par la morosité ambiante. L’emploi en pâtit directement.

    Les recettes pour retrouver une dynamique positive demandent, outre une grande compétence et beaucoup de travail, une mobilisation générale et concertée de l’ensemble des forces vives de notre territoire.
L’objectif est clair : créer des emplois pérennes et de qualité. Pour cela, nous pensons qu’il faut :

    Stimuler l’entreprise

    • préserver les emplois existants, en soutenant activement les entreprises en difficulté, notamment les patrons de PME-TPE,
    • aider nos entreprises, nos artisans, nos commerçants, nos professions libérales à remplir leurs carnets de commande,  qu’ils puissent prospérer et se développer,
    • accompagner la transmission des entreprises, en même temps qu’en générer de nouvelles : aides à la création, pépinières et hôtels d’entreprise, facilitation des prêts bancaires, appuis au niveau des garanties, etc.,
    • créer un vraie synergie parmi les entreprises locales : qu’elles puissent se rencontrer annuellement, à l’initiative du maire ou du président de la Communauté de Communes.

    Favoriser le bassin de vie

    • Donner à notre territoire toutes les chances pour attirer des entreprises venues d’ailleurs,
    • organiser et animer un véritable réseau économique territorial, visible de tous, incluant les associations et les établissements scolaires.

    à partir de ces considérants l’axe fort de notre projet pour les six ans à venir est :
    « NOUVEL HOPITAL – POLE SENIORS – TRANSPORT PUBLIC URBAIN»
    dans une déclinaison transversale de développement durable.

    Autrement dit : Économie maxi des finances publiques + Environnement

    L’union fait la force

    Seul, on ne peut rien, agissons en concertation avec nos collègues de la Communauté de Communes pour entrer dans une logique de gouvernance territoriale optimisée : rendons les services exemplaires en compétences, en organisation et en management. Rendons notre ville et son territoire véritablement attractif, en mettant en œuvre une démarche d’excellence globale et cohérente. Appelons tous les soutiens extérieurs : Agence Régionale de Santé (ARS), Région Alsace, Département du Bas-Rhin, État, Europe.

    Devenir une ville attractive demande certes d’accorder une importance toute particulière aux grandes entreprises (Kuhn, Brasserie Licorne, etc.), comme aux PME – TPE, mais aussi aux activités de tourisme et de commerces (importance essentielle du commerce local qualitatif, en adéquation avec la grande distribution performante). Cela en veillant à garder intact le potentiel de l’artisanat, en donnant toute sa place à l’éducation et à la formation, sans oublier les activités pour les jeunes, les loisirs et les sports, l’urbanisme et la culture, afin d’offrir toutes les composantes du bien vivre, ce, à toutes les tranches d’âge de notre population.

    Quelques pistes

    Nous attacherons une importance toute particulière aux services à la personne (seniors, handicapés, petite enfance, etc.). Nous soutiendrons l’insertion et accompagnerons la solidarité, dans le prolongement et l’encouragement des structures existantes. Nous faciliterons l’accès des jeunes au permis de conduire, au premier emploi, mais aussi à l’animation, la culture et la créativité d’art et de musique.

    Nous réviserons les incohérences du plan de circulation actuel qui a créé des zones « mortes » dans la ville ainsi que des zones d’engorgement, développerons les terrasses accueillantes et revitaliserons les dimanches en centre-ville. Les conditions d’hébergement touristique et professionnel seront améliorées et nous veillerons à ce que l‘accessibilité de nos zones commerciales et touristiques concerne tous les publics. De plus, nous offrirons des parcours touristiques originaux, diversifiés, fondés sur notre patrimoine (avec des ateliers de sauvegarde du patrimoine pour les jeunes volontaires et les jeunes talents (transmission des savoir-faire) au Château du Haut-Barr, par exemple.

    Nous réserverons toujours la place de choix -qui leur revient- aux associations, en soutenant autant que faire se peut le bénévolat devenu partiellement fragile. Ce, systématiquement en préservant, comme il se doit, notre cadre de vie, notre environnement, nos parcs et jardins, nos forêts, la Zorn et le canal de la Marne au Rhin (entretien et développement des parcours pédestres, cyclables, équestres, etc.).

    Nota bene : concernant le tourisme et son économie implicite, nous aurons un regard, aussi strictement vigilant que permanent, sur le Port de Plaisance (en régie) et sur la délégation de service public du camping. La question définitive des campings-cars devra évidemment être réglée.

    5 façons de créer de l’activité sur Saverne

    Notre vision du développement de la Ville se veut globale et cohérente, sérieuse et économe, en parfait accord avec les besoins de nos concitoyens. Elle permettra, par sa dynamique, de créer de nombreux emplois et d’améliorer nos conditions de vie ensemble. Elle s’articule autour des grands axes d’excellence que nous vous proposons ci-dessous.

    Un pôle Santé

    martelbrg hpital_martelbrg
    A gauche, le Martelberg vide actuellement. A droite, une vue d’artiste de ce que pourrait être le Nouvel Hôpital et une navette en direction de la gare TGV.

    Un Nouvel Hôpital au Martelberg, lieu idéal sur notre territoire, s’installera graduellement pour offrir aux savernois et aux habitants du territoire les meilleures conditions de diagnostic, de soins et de bien-être. Pluri-générationnel et transversal, il intégrera les dernières avancées médicales et permettra la venue de nouveaux modules hospitaliers aujourd’hui manquants. Le Nouvel Hôpital sera un moteur d’emplois locaux :

    • directs et induits par les activités de sous-traitance qui l’accompagneront, lors de sa construction : architectes, gros-œuvre (béton, métal, verre, etc.), isolations et récupération d’énergies, fluides, second-œuvre et finitions, parkings et aménagements paysagers, etc.,
    • puis dans son fonctionnement : formation, entretien et maintenance, informatique, secours, transports médicalisés, pharmacie, analyses, alarmes, espaces détente, cafétéria, magasins compatibles, etc.,
    • évidemment la création d’un Institut des Soins Infirmiers (IFSI) digne de ce nom, avec ses vrais bâtiments (fin du provisoire), un amphithéâtre, ses espaces de direction / gestion et spécifiques aux étudiants (Prévoir du logement étudiants sur place ?),
    • sans oublier l’aire couverte et protégée de desserte des transports publics.

    Rendu impératif par l’obsolescence de l’actuel hôpital, le Nouvel Hôpital sera intégralement pris en charge par l’Agence Régionale de Santé – ARS et ne coûtera pas aux savernois, notamment au Martelberg, déjà équipé des infrastructures de la plateforme départementale (déjà financée par le Conseil Général du Bas-Rhin) : foncier, réseaux, voiries, trottoirs, espaces communs, éclairage public… déjà en place.

    Un pôle Seniors

    Situé sur le site de l’actuel Hôpital Sainte Catherine, le pôle Seniors offrira, après une rénovation sélective et progressive, l’intégralité des services répondant aux besoins les plus complets des personnes âgées :

    • une unité de soins de jour (ambulatoire)
    • une structure médicalisée de séjours longue durée,
    • un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes EHPAD,
    • une unité Alzheimer (avec habitat -de courte durée- pour les familles en visite)
    • une unité Handicap, pour les personnes handicapées vieillissantes (prolongement des structures de l’AAPEI)
    • un établissement public de santé mentale EPSAN
    • un lieu de formation des personnels adapté
    • les bureaux de direction et de gestion idoines
    • l’aire couverte et protégée de desserte des transports collectifs.

    Ce pôle Séniors comprendra des services d’accueil et de restauration pour les visiteurs, mais également tous les services transversaux d’accompagnement : cafétéria, espaces vie, boutiques (fleuriste, coiffure, point médias, etc.), terrasses, parc fleuri et arboré. La structuration des espaces se fera en pleine concertation avec le quartier habité tout autour, ainsi qu’avec le voisin industriel Kuhn.

    Un réseau de transports publics

    Véritable poumon vital de notre territoire, il s’étendra au-delà de l’agglomération de Saverne et touchera les communes voisines et alentours, en particulier le rabattement du flux important de Marmoutier et de sa région vers le ferroviaire, les services et les lycées. Composé de bus d’une quinzaine de places, incluant l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite, il reliera notamment « l’ancien hôpital » au « nouvel hôpital » et desservira tous les points de vie de la Ville, à commencer par la gare TGV-TER, qu’il convient de défendre comme un atout majeur de Saverne, en tant que ville-centre de l’ouest bas-rhinois, avec grande ouverture sur Phalsbourg et son pays. Ainsi, tout en améliorant les conditions environnementales et en diminuant les flux de circulation, chaque savernois pourra atteindre un arrêt près de chez lui et rejoindre rapidement chaque lieu de son choix, si possible avec un cadencement intéressant (horaires réguliers et fréquents).

    Un plateau Jeunesse – Loisirs

    Sur la zone de la piscine l’Océanide, se déploiera une zone jeune et dynamique faisant la part belle aux sports et aux loisirs. Dans la continuité de notre programme d’animation du centre-ville, en soirée, le plateau Jeunesse-Loisirs offrira tout un spectre d’activités : en étoile par rapport à un restaurant genre grill ou hall, un bowling (compatible avec Phalsbourg), un ensemble-ring permanent dédié aux sports de combat, un dojo pour les arts martiaux, un parcours de jeux (paint ball) et pourquoi pas un cinéma de plein air occasionnel, une salle modulable multi-activités, etc. Une discothèque dans le bas de la pente du terrain, sans nuisance aux riverains du quartier ? Nos jeunes auront ainsi que quoi se dépenser et s’amuser ensemble, juste à côté de chez eux.

    Un pôle Innovation

    Basé sur l’axe stratégique de développement qu’est « la santé et l’environnement », le pôle Innovation aura pour objectif de dynamiser l’économie en mettant en œuvre les meilleures conditions pour la création et le développement de projets et d’entreprises nouveaux. Il s’appuiera sur une logique professionnelle de compétences, d’organisation et de management et s’intégrera complètement dans la stratégie globale d’attractivité. Ses principaux attributs seront :

    • l’accueil immobilier et infra-structurel des projets en incubation,
    • le suivi professionnel complet des porteurs de projets, en création et en développement, selon les critères de la norme « incubateurs »,
    • la création d’un système de financement local et citoyen faisant appel au « crowdfunding » (finance participative),
    • la création et l’animation avec les établissement scolaires et les associations locales d’un Think Tank (Réservoir à idées) destiné à chercher et à trouver ensemble des projets porteurs pour notre Territoire,
    • la création et l’animation d’un laboratoire inter-établissements scolaires sur le thème « Sciences-Environnement », appuyé par les associations et entreprises locales.